ÉDITION SPÉCIALE

CHAMPIONNATS CANADIENS JUNIORS/SENIORS, EDMONTON

2-5 JUILLET 2015

NO 2 - 30 JUIN

138 ATHLÈTES QUÉBÉCOIS
AUX CHAMPIONNATS CANADIENS À EDMONTON

Pour la première fois, les championnats canadiens juniors, seniors et para-athlétisme seront regroupés dans la même ville, du 2 au 5 juillet à Edmonton, Alberta. Pour les athlètes de l'élite québécoise, les enjeux seront majeurs. Pour les seniors déjà qualifiés aux Jeux panaméricains, Edmonton viendra confirmer la bonne forme physique à deux semaines du rendez-vous de Toronto. Ce championnat sera aussi la dernière chance pour les athlètes d'atteindre les standards requis pour les championnats du monde de l'IAAF à Beijing en août. Pour les juniors, il servira de sélection de l'équipe nationale en vue des championnats panaméricains juniors qui auront lieu aussi à Edmonton du 31 juillet au 2 août. Nous serons présents durant tout le weekend des championnats pour vous offrir ce bulletin spécial en plus de publier des nouvelles sur nos pages Twitter (@Athl_FQA) et Facebook.

N'hésitez pas à communiquer avec nous si vous désirez réaliser une entrevue ou obtenir des renseignements additionnels.

Laurent Godbout  (514) 592-0772
lgodbout@athletisme.qc.ca 

Autres renseignements

Horaire de diffusion en direct sur le web

 

 

NEUF QUÉBÉCOIS AUX JEUX PANAMÉRICAINS

Neuf athlètes du Québec ont été sélectionnés pour les Jeux panaméricains. En plus des six suivants classés parmi les deux premiers au pays le 14 juin - Audrey Jean-Baptiste (400m), Kimberly Hyacinthe (200m), Jessica Zelinka (heptathlon), Mélanie Blouin (saut à la perche), Alex Genest (3000m Steeple), Charles Philibert-Thiboutot (1500m) - trois autres ont été ajoutés. Stevens Dorcelus (longueur), Julie Labonté (poids) et Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas (disque) s'amènent donc aussi à Edmonton avec une sélection pour les Jeux panaméricains en poche. Les neuf athlètes du Québec auront toutefois à confirmer leur bonne forme physique pendant les championnats.

 
 

AUDREY JEAN-BAPTISTE FAVORITE POUR REMPORTER UN PREMIER TITRE CANADIEN


Médaillée d'argent aux championnats canadiens de Moncton en 2014 avec un chrono de 53.07 au 400 mètres, Audrey Jean-Baptiste n'avait pas été sélectionnée pour les Jeux du Commonwealth. Quelques jours plus tard, elle était appelée en renfort pour remplacer une athlète blessée et s'envolait pour Glasgow.

Fatiguée mais grandement motivée à son retour à l'université de Tulsa en Oklahoma, elle connaît présentement ses meilleurs moments en carrière. Le 17 mai dernier, la sprinteuse montréalaise a franchi un pas important dans la réalisation de son rêve olympique. inscrivant un nouveau record du Québec, en 51.93 secondes, retranchant 46 centièmes de seconde à la marque de 52.39 détenue par Rosey Edeh depuis 1992.

Jean-Baptiste, âgée de 23 ans, a du coup atteint la norme pour les championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF en août à Beijing et la norme minimale (52.00 sec.) pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016. En mai, elle avait participé aux Relais Mondiaux IAAF aux Bahamas, aidant l'équipe canadienne du 4x400 mètres à se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio.

Audrey est présentement au 1er rang du classement canadien et sera la favorite pour remporter le titre national à Edmonton.

CHARLES PHILIBERT-THIBOUTOT PRÊT POUR LE CHANGEMENT DE LA GARDE...

Deuxième du 1500 mètres des championnats canadien à Moncton en 2014, le coureur de demi-fond Charles Philibert-Thiboutot se présentera à Edmonton déterminé à arracher le titre national du #1 canadien Nathan Brannen. L'athlète de Québec, qui vient de terminer ses études à l'université Laval, entreprend cette année la grande aventure d'athlète à temps plein. Jusqu'à maintenant, il a atteint un de ses objectifs de la saison, une sélection pour les Jeux Panaméricains. Il lui reste maintenant à d'obtenir le standard au 1500m  pour les championnats du monde de Beijing et possiblement le standard pour les Jeux olympiques de Rio 2016.

En tournée européenne au début de la saison, Philibert-Thiboutot participait à quatre rencontres internationales où il s'est fort bien débrouillé. Au 1000 mètres d'Ostrava en République tchèque, il réalisait un record personnel de 2:20.04, à 19 centièmes du record du Québec. Il remportait ensuite la victoire au 1500 mètres à Oordegem en Belgique, avec un chrono de 3:39.05. À Prague, Charles évitait la chute de justesse dans le dernier tour et remportait encore un 1500 mètres de haut niveau en 3:39.78 dans une course au rythme inégal. Le coureur de Québec concluait sa tournée par une performance éblouissante lors du Dream Mile à Oslo, terminant au 8e rang en 3:54.52, la meilleure performance québécoise de l'histoire.

ALEX GENEST NE PREND RIEN POUR ACQUIS

Absent des pistes en 2014 pour cause de fatigue mentale, le coureur de demi-fond Alex Genest confirmait son retour à la forme olympique en avril, terminant 3e du 3000 mètres steeple au Payton Jordan Invitational en Californie. Son chrono de 8:24.84, son meilleur temps depuis la saison 2013, est sous les 8:28.00 requis pour les championnats du monde de Beijing et des Jeux olympiques de Rio.

«C'est la confimation que j'ai pris la bonne décision l'été dernier», expliquait l'athlète originaire de Lac-aux-Sables en Mauricie. «Cet arrêt de quelques mois l'année passée m'a fait beaucoup de bien. Prendre une pause et l'expliquer publiquement, c'est un chose, mais revenir au meilleur niveau, c'était un autre défi. J'ai eu un bon hiver d'entraînement et j'avais encore le goût. J'ai fait des progrès cet hiver et j'ai pris tout ça une semaine à la fois.»

Depuis cette course, Genest n'a repris le départ qu'une fois sur la distance. Par contre, il a pris part à deux courses de 1500 mètres afin de reconnaître la sensation de vitesse dans une course.

Malgré un standard atteint pour les mondiaux de Beijing et les Jeux olympiques, Genest ne prend rien pour acquis. Il voulait être aux Jeux panaméricains et a réussi à se maintenir au deuxième rang canadien pour être sélectionné. Aux championnats canadiens, il aura fort à faire face au champion canadien Matt Hugues et ses coéquipiers d'entraînement Taylor Milne et Chris Winter qui le talonnent depuis le début de la saison.

LE FIL DE PRESSE D'EDMONTON


Les athlètes québécois seront nombreux à Edmonton. Chez les seniors, 82 Québécois sont inscrits sur 470 (17.4%) et 56 sur 399 chez les juniors (14.0%). En 2014, les Québécois ont remporté 19 médailles aux championnats canadiens en 2014 à Moncton. La progression du Québec à ce tableau est constante depuis 2011 et on pense qu'il y pourrait y avoir plus de 20 Québécois sur le podium cette année.

***

Parmi les non-sélectionnés des panams, on surveillera les prestations du champion canadien Gabriel El Hanbli au 400 mètres haies ainsi que du médaillé des Jeux du Canada Gabriel Slythe-Léveillé dans la même épreuve. Blessée depuis trois semaines, la montréalaise Karine Belleau-Béliveau sera malheureusement absente des nationaux.

***

Plusieurs juniors québécois lutteront pour une sélection en équipe nationale et s'amènent à Edmonton avec l'espoir d'y revenir pour les championnats panams junior au début du mois d'août. Du côté féminin, on surveillera de près Katherine Surin (400m), Anne-Marie Comeau et Aurélie Dubé-Lavoie (5000m), Jessy Lacourse (3000m steeple), Mandy Roach (10km marche), Jaymie O'Connor (100m haies), Magali Roche et Emmanuelle Massé (saut en longueur) et Noocile Jean (saut en hauteur).

Chez les juniors hommes, Lucanus Robinson (100-200m), Jesse Thibodeau (saut en longueur) Patrick Hanna (triple saut) et Marek Adamowicz (10km marche), et Félix Lapointe-Pilote (3000m steeple).

Les champions nationaux juniors à Edmonton seront automatiquement sélectionnés pour les Panams juniors. Les athlètes terminant au 2e rang devront avoir réalisé un standard de qualification dans la même épreuve. Après les championnats nationaux des épreuves combinées à Ottawa les 20-21 juin, la montréalaise Allison Frantz (heptathlon) assurait déjà sa sélection.

 

SÉLECTIONS INTERNATIONALES


UNIVERSIADES FISU, GWANJU (8-13 juillet)
Sélectionnées pour les Jeux mondiaux universitaires FISU, Laurence Beaudet (longueur/ CA Sherbrooke), Alex Porlier Langlois (poids/CA Sherbrooke) et Farah Jacques (200m/Perfmax Montréal) seront absentes des championnats canadiens.

CHAMPIONNATS SENIORS NACAC, COSTA RICA (7-9 août)
Plusieurs athlètes seniors qui ne participeront pas aux Jeux panaméricains ou aux championnats du monde lutteront pour une sélection en vue des championnats de la conférence Nord-américain et Caraïbes qui auront lieu à San José en août.