ÉDITION SPÉCIALE

CHAMPIONNATS CANADIENS JUNIORS/SENIORS, EDMONTON

2-5 JUILLET 2015

NO 5 - SAMEDI 4 JUILLET

JOUR 3 - 15 MÉDAILLES POUR LE QUÉBEC À EDMONTON

Edmonton - Les athlètes du Québec ont récolté une belle moisson samedi au cours de la troisième journée des championnats canadiens d'athlétisme. En plus des 13 médailles dont trois d'or chez les juniors et 2 autres en para-athlétisme, quelques athlètes ont décroché des sélections en équipe nationale junior et d'autres ont confirmé leur sélection pour les championnats du monde de Beijing.

Nous serons présents durant tout le weekend des championnats pour vous offrir ce bulletin spécial en plus de publier des nouvelles sur nos pages Twitter (@Athl_FQA) et Facebook.

N'hésitez pas à communiquer avec nous si vous désirez réaliser une entrevue ou obtenir des renseignements additionnels.

Laurent Godbout  (514) 592-0772
lgodbout@athletisme.qc.ca 

Autres renseignements    Diffusion en direct sur le web

Horaire de la compétition       Résultats

Photo: Yves Longpré/FQA
 
 

AUDREY JEAN-BAPTISTE ASSURE SA SÉLECTION POUR LES MONDIAUX À BEIJING


Edmonton - La finale du 400 mètres féminin promettait d'être enlevante et elle le fut. Au départ, on retrouvait les deux olympiennes de 2012 Jenna Martin et Carline Muir,  la vice-championne canadienne Audrey Jan-Baptiste et plusieurs prétendantes au podium comme la néo-québécoise Aiyanna-Brigitte Stiverne.

Un peu rouillée après un mois de juin sans compétition, Audrey Jean-Baptiste avait obtenu sa qualification pour la finale avec le 6e temps en séries. Carline Muir, blessée plus souvent qu'à son tour depuis un an, affichait une excellente forme avec un chrono de 51.91 en qualifications.

En finale samedi, Audrey Jean-Baptiste partait du couloir 7 et pouvait difficilement gérer sa course en fonction de celle de ses adversaires. Dans des conditions venteuses, plusieurs des finalistes ont pris le parti de prendre un départ rapide et de calquer la course de Muir. Mal leur en prit car même si Jean-Baptiste semblait en difficulté après 200 mètres, sa patience fut récompensée dans le dernier droit. La vice-championne de 2014 voyait bien Muir faire une course d'enfer mais et remonta toutes les finalistes sauf Muir qui remportait la course en 51.84.

En terminant au 2e rang avec un chrono de 52.39, Jean-Baptiste confirmait qu'elle sera aux championnats du monde en août. Surprise sur le podium, alors que la néo-québécoise Aiyanna-Brigitte Stiverne prenait le 3e rang en 52.43 secondes.

«Nous avions deux objectifs ici, déclara Jean-Baptiste en tentant de reprendre son souffle après la course. Et nous les avons atteint. D'abord, bien exécuter le plan de course et ensuite sécurisé ma place aux mondiaux.»

Avant de quitter les lieux en compagnie d'un préposé au test anti-dopage, Jean-Baptiste a demandé à prendre une photo avec l'olympienne Rosey Edeh, qui détenait le record du Québec du 400 mètres avant que Jean-Baptiste ne l'améliore en mai dernier. 

PATRICK HANNA, LE HÉROS DU JOUR AVEC DEUX MÉDAILLES 

Edmonton - Le junior Patrick Hanna a été le héros du jour chez les juniors samedi en récoltant deux médailles dans les sauts horizontaux. En matinée, il remportait sans surprise l'or au triple saut avec un bond de 15,26 mètres, à 10 cm de son record personnel. Déjà assuré d'être de l'équipe nationale junior, le jeune espoir de Roxboro se faisait plaisir au saut en longueur, remportant la médaille d'argent avec un record personnel de 7,28 mètres.

Hanna s'est fait le leader des Québécois qui ont remporté pas moins de six médailles dans les épreuves de concours (pelouse).

Chez les seniors, l'olympienne Mélanie Blouin courronnait un magnifique retour à la forme après trois années de blessures. L'athlète de Québec remportait une médaille d'argent fort bien méritée au saut à la perche (4,20m).

La championne en titre Julie Labonté remportait l'argent au lancer du poids, loin de ses meilleures performances, avec un jet de 16,56 mètres. Bien qu'elle soit déjà assurée de participer aux Jeux panaméricains, Julie n'a pas réussi cette année à atteindre le standard des mondiaux.

Deux autres athlètes du Québec ont récolté des médailles sur la pelouse:  Peter Malonge Nsaka, de Québec, médaillé de bronze au triple saut senior (14,80 m) et Émile Ollivier, de Saint-Laurent avec une médaille de bronze au saut en hauteur chez les seniors (2,08 m), complétaient le tableau.

À SURVEILLER DIMANCHE...

Parmi les 18 finales de la dernière journée dimanche, on surveillera avec attention le 400 mètres haies seniors hommes, où, fait rare, pas moins de cinq québécois se sont qualifiés. Le champion national en titre Gabriel El Hanbli, de Repentigny, et Gabriel Slythe-Léveillé, de Blainville, pourraient monter sur le podium. Le favori demeure néanmoins l'ontarien Gregory MacNeill, de Toronto, qui a eu le meilleur temps en demi-finales.

LE TITRE CANADIEN DEVRA ATTENDRE POUR CHARLES PHILIBERT-THIBOUTOT, DEUXIÈME D'UNE FINALE BIZARRE

Edmonton - Les épreuves de demi-fond en championnat sont parfois surprenantes et bizarres. Le 1500 mètres masculin a une fois de plus confirmé cette constante à Edmonton. En présence des ténors canadiens comme Nathan Brannen, Cam Levins et Charles Philibert-Thiboutot, on pouvait s'attendre à une finale enlevante. 

Enlevante, dites-vous? Les 1100 premiers mètres ont été courus à un rythme rien de moins que piétonnier. Le québécois Charles Philibert-Thiboutot, qui espérait détrôner le champion canadien Nathan Brannen, n'avait sûrement pas prévu voir Cam Levins, le recordman canadien du 10 000 mètres, mener les 12 finalistes à une cadence aussi lente que 3 minutes pour le premier kilomètre. C'est seulement au son de la cloche à un tour de l'arrivée que l'un l'eux, Thomas Riva, prit le risque de démarrer un sprint complètement fou.

Profitant d'une meilleure vitesse de pointe, Riva réussit son pari et surprenait tout le monde en remportant la victoire en 4:06.16, un excellent temps... pour une finale féminine! Philibert-Thiboutot, légèrement en retrait lors du démarrage de Riva, n'a pu le rattraper et accusait 42 centièmes de retard à l'arrivée.

En entrevue après cette course digne d'un championnat régional, Philibert-Thiboutot se disant quand même heureux d'avoir laissé Levins et Brannen derrière lui. Le changement de la garde espéré ne s'est pas tout à fait déroulé comme on le pensait. Riva, qui ne sera pas des Jeux panaméricains ni des championnats du monde, se souviendra longtemps de cette victoire.

Nous avons recueilli les propos de Charles Philibert-Thiboutot après la course.

 

 

LE FIL DE PRESSE D'EDMONTON


Dans une des premières épreuves de la journée, la junior Jessy Lacourse, du club Les Kalenjins de Victoriaville, remportait le titre national au 3000 mètres steeple. Lacourse a laissé les premiers tours à Charlotte Prouse, de London, Ontario. En fin de course, voyant l'ontarienne perdre son allure, Lacourse prit la tête pour coiffer le fil d'arrivée en 10:42.97, un nouveau record des championnats. Du coup, Jessy se qualifiait pour les championnats panaméricains juniors qui auront lieu à Edmonton en août.

***

La palme pour la surprise de la journée appartient sans aucun doute à la junior Jaymie O'Connor de Châteauguay. Passée de justesse avec le huitième temps à la finale du 100 mètres haies juniors, O'Connor faisait la course de sa vie en finale pour remporter la médaille d'argent avec un record personnel de 14.20 secondes. Elle sera donc de retour à Edmonton en août pour les championnats panaméricains juniors.

Par ailleurs, la marcheuse Mandy Roach, du club d'athlétisme de la Rive-Sud, était la seule concurrente de la catégorie et remportait l'or au 10 km marche juniors. 

Katherine Surin, qui est entrée au championnat avec le 4e temps chez les juniors au 400 mètres, était déçue de sa troisième place en finale samedi. La fille cadette du champion olympique Bruny Surin espérait bien terminer parmi les 2 premières pour être aux championnats panam juniors. Il se pourrait qu'elle soit quand même retenue pour faire partie d'une équipe de relais 4 x 400 mètres.

***

Athlétisme Canada a confirmé la sélection de la montréalaise Noocile Jean pour le saut en hauteur des championnats panam juniors. Vendredi, Jean avait terminé 3e mais elle avait été surpassée par deux athlètes de la catégorie Jeuness. Devenant la première junior admissible, la fédération nationale a décidé de l'intégrer à l'équipe junior.