ÉDITION SPÉCIALE

CHAMPIONNATS CANADIENS JUNIORS/SENIORS, EDMONTON

2-5 JUILLET 2015

NO 6 - DIMANCHE 5 JUILLET

JOUR 4 - 13 AUTRES MÉDAILLES POUR LE QUÉBEC À EDMONTON
 

Edmonton - Les athlètes du Québec ont conclu en force dimanche pour la 4e et dernière journée des championnats canadiens d'athlétisme juniors/seniors à Edmonton.

Avec les 13 médailles récoltées dimanche, les Québécois ont totalisé 37 podiums pour l'ensemble des épreuves de championnats nationaux, incluant les juniors et les seniors. Cette récolte est sensiblement la même qu'en 2014, alors que le Québec avait totalisé 38 médailles.

Vous pouvez nous contacter pour obtenir plus d'informations sur ces championnats et les compétitions à venir. Vous pouvez suivre nos activités sur nos pages Twitter (@Athl_FQA) et Facebook.

Laurent Godbout  (514) 592-0772

lgodbout@athletisme.qc.ca 

Autres renseignements    Diffusion en direct sur le web

Horaire de la compétition       Résultats

Photo: Yves Longpré/FQA
 
 

WEEKEND DE RÊVE POUR KIMBERLY HYACINTHE


Edmonton - Après deux records personnels en demi-finale et finale du 100 mètres vendredi, Kimberly Hyacinthe n'était pas encore tout à fait rassasiée. En finale du 200 mètres dimanche, la québécoise a survolé l'épreuve pour remporter un autre titre canadien en 22.56 sec. Ce chrono aurait bien pu être un record canadien mais l'anémomètre indiquait malheureusement 2,6 m/s, ce qui rendait la performance impossible à homologuer.

Le record canadien de 22.62 est certes à sa portée et Hyacinthe aura encore de belles occasions d'établir une nouvelle marque aux Jeux panaméricains et aux championnats du monde de Beijing. N'empêche qu'elle s'est encore élevée à un autre niveau au cours du weekend.

«Je n'en ai pas parlé et ça n'a pas trop paru, mais j'ai eu à soigner des blessures depuis le début de la saison. Je serai prête pour les panams et les mondiaux.»

La reine du sprint québécois depuis plusieurs années est encore en ascension et aura un horaire fort chargé aux championnats du monde. «Je vais faire le 100 et le 200, en plus du relais. Le 100 mètres me servira de préparation car je vise la finale du 200 mètres.»

Nous avons rencontré Kimberly après la compétition.

ENTREVUE KIMBERLY HYACINTHE

BEAU RETOUR DE MÉLANIE BLOUIN: MÉDAILLE D'ARGENT AU SAUT À LA PERCHE

Hantée depuis trois ans par de nombreuses blessures, l'olympienne Mélanie Blouin a signé un beau retour à la forme en remportant la médaille d'argent du saut à la perche à Edmonton. Blouin, qui a été sélectionnée pour les Jeux panaméricains, n'a malheureusement pas pu réussir le standard des championnats du monde puisque son concours s'est arrêté à 4,20 mètres. Il n'en demeure pas moins qu'avec ce retour en forme, le standard olympique de 4,50 mètres est à sa portée. 

LES DEUX GABRIEL, SLYTHE-LÉVEILLÉ ET EL HANBLI, SIGNENT UN DOUBLÉ QUÉBÉCOIS AU 400 MÈTRES HAIES 

Edmonton - Avec cinq québécois parmi les huit finalistes du 400 mètres messieurs, on espérait bien voir au moins un athlète du Québec monter sur le podium à Edmonton. Au couloir numéro 4, Gabriel El Hanbli, de Repentigny, devait défendre le titre national qu'il avait remporté un an auparavant à Moncton. Devant lui, au couloir numéro 8, Gabriel Slythe-Léveillé, de Blainville, qui avait complètement raté ses championnats en 2014.

Gregory MacNeill, de Toronto, avait inscrit le meilleur chrono en demi-finale et faisait figure de favori. MacNeill, réputé pour ses départs très rapides, a toutefois commis un faux départ et se voyait sorti avant même de pouvoir franchir la première haie.

Slythe-Léveillé, dont les parents Christine et Pierre ont participé aux Jeux olympiques en 1984, a passé tout l'hiver et le printemps à soigner une blessure qui revenait le hanter régulièrement. Ce dimanche, par un temps frais et venteux, il se sentait prêt.

Au moment de franchir les deux derniers obstacles, El Hanbli effectuait une remontée et poussa l'autre Gabriel à donner tout ce qu'il avait jusqu'au fil d'arrivée. Au final, c'est Slythe-Léveillé qui l'emportait en 51.67, son 2e chrono à vie, contre les 51.76 d'El Hanbli.

Beau doublé pour les Québécois. La seule ombre au tableau est que nos deux coureurs ne seront pas aux Jeux panaméricains puisqu'ils n'étaient pas classés parmi les deux premiers canadiens à la date limite du 14 juin imposée par le comité olympique canadien.

ENTREVUE GABRIEL SLYTHE-LÉVEILLÉ ET GABRIEL EL HANBLI

 

LES JUNIORS QUÉBÉCOIS RÉCOLTENT SIX MÉDAILLES DE PLUS À EDMONTON

Edmonton - Les athlètes juniors du Québec ont récolté six médailles lors de la dernière journée des championnats canadiens. C'est au saut en longueur féminin, avec un autre doublé, que le Québec s'est distingué.

Magali Roche, du club Vainqueurs Plus de Montréal, remportait la médaille d'or avec un bond de 5,96 mètres, tandis qu'Emanuelle Massé, du club Dynamique de Laval, prenait le 2e rang à 5,81 mètres. Roche, qui avait déjà atteint le standard des championnats panaméricains juniors avec un saut de 6,12 mètres plus tôt cette saison, reviendra à Edmonton pour ces championnats en août. Médaillée d'argent, Massé n'a pas caché sa déception car même si elle était deuxième de la compétition, elle n'a pas pu atteindre les 6,00 mètres demandés.

Toujours chez les juniors, Jessy Lacourse, de Victoriaville, a pris le 2e rang du 3000 mètres. Au saut à la perche, Samuel Burton franchissait la barre à 4,65 mètres, un record personnel, pour remporter la médaille d'argent.

En fin de compétition, les équipes du Québec ont raflé les médailles d'or des relais 4 x 400 mètres juniors tant que les filles que chez les garçons. Le relais féminin, formé de Jorden Savoury, Audrey Jackson, Claudie Leclerc et Katherine Surin, améliorait le record québécois junior avec un chrono de 3:46.31, éclipsant une marque qui tenait depuis 1987.